café littéraire du 27/03/08

 Ce soir y avait ça !
Présentation du livre intitulé "tout Desproges"par olivier; lecture d’un article sur Noël avec le regard corrosif de Desproges…  Puis Frédéric a présenté "L’orange mécanique" de Anthony Burgess; une fable anti-utopique dans laquelle un jeune voyou nommé Alex se laisse aller à l’ultra-violence. Puis notre savoir sur l’histoire était complété par Bruno et sa bibliographie de La Fayette écrit par Gonzague Saint Bris,La Fayette millionnaire à 14 ans qui a côtoyé Marie-Antoinette, Beaumarchais, le Chevalier d’Eon, Washington, Louis XVI et Napoléon Bonaparte…  Pour clore Nicolas nous a rappelé que même "le plus petit Larousse" reste un grand dictionnaire.
La semaine prochaine pas vraiment de café littéraire parce que quelqu’un du "manège" vient à la locomotive pour presenter la nouvelle saison théâtrale, rendez-vous à 17h15 !
 
Publicités

billet sur le café littéraire

D’ailleurs on a bu du thé et pas du café…
 
C’était la 3eme séssion du dit café, trés varié ce soir, avec guillaume qui nous a présenté :Cosmetique de l’ennemi de Amelie Nothomb paru aux editions Albin Michel. C’est un roman composé essentiellement de dialogues qui en définitive s’avère être un monologue du personnage central.On découvre progréssivement qu’il s’agit de son inconscient qui vient le tourmenter pendant qu’il attends un avion…
Ensuite sébastien nous a parlé de la bande déssinée "32 decembre" de Enki Bilal, aux éditions des Humanoides associés, l’histoire lui a parue un peu dèstructurée, tourmentée, dans un univers assez sombre.Bilal y traite de sujets tabous tels que la religion, la sexualité, la guerre.Puis nous sommes restés dans le thème de la guerre avec un ouvrage consacré aux colonisations par les plus grands empires, intitulé: Les guerres des empires de Douglas Porch aux éditions France loisirs.Vaste panorama de l’impérialisme occidental. Frédéric nous a apporté "i love NY" de Valentine Goby aux éditions Gallimard, sous titré "petit éloge des grandes villes", ce roman nous transporte de villes en villes au gré des déplacements de l’auteur, de petits jardins en mégapole…Puis ce fut le tour de nicolas et bruno qui ont lu pour nous des extraits de la patate chaude (special journée de la femme), bruno en est resté bouche bée …
Rendez vous jeudi prochain à 17h30, on compte sur vous venez avec vos ouvrages ,autour d’un thé ou d’un café ( soluble). A bientôt !   

quand ?

mars 2008
L M M J V S D
« Fév   Avr »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31