Les « je dis » blagueurs

Chers amis, bonsoir,
 
Pensées du jour des log’ bloggers : "Si tu as froid, mets ta cagoule.
                                                     Lumière blanche ce jeudi, neige le vendredi midi.
                                                     Premier 11 novembre sans poilus.
                                                     Lire les BD c’est très intéressant.
                                                     Etre heureux c’est profiter du moment présent.
                                                     Lorsque tout est noir, prends une luciole et fais-en un lustre de cristal."
 
Nous voilà en forme ce soir (sur fond de Louise Attaque) et c’est comme ça tous les jeudis soir!
 
   Par exemple au café littéraire de jeudi dernier que de lectures diverses et variées. Delphine a présenté le livre "Holly Lola" sur les difficultés de l’adoption à l’étranger (au Viet Nam). Décevant après avoir vu le film. Dans un tout autre style, Sébastien a présenté un nouvel album dans la série "Sillage". Cette fois l’héroïne va aider un peuple humanoïde à vaincre une entité cybernétique, à découvrir l’absurdité de la guerre et la nécessité de respecter la condition féminine. Il nous a aussi présenté le journal "le 10 sport", un nouveau quotidien sportif qui va droit au but et n’est pas dénué d’humour. Sylvain nous a lu quelques poèmes issus d’un recueil: le dormeur du val de Rimbaud, l’Albatros de Baudelaire… Mohammed nous a parlé d’un manga ‘"gen", qui racontait l’histoire d’un pacifiste japonais qui a subi les horreurs de la guerre et l’explosion de la bombe d’Hiroshima. A ce propos, Monsieur CORGIER nous rappele que Hirohito s’était rendu avant que les bombes n’explosent. Donc les américains n’auraient pas dû lâcher les bombes sur Hiroshima et Nagasaki. Il nous a parlé aussi de l’élection de Barrack Obama.Nous avons évoqué l’espoir de tous les peuples qui voient en cette personne le nouveau Kennedy ou plutôt  le nouveau Martin Luther King. Les afro-américains étaient très émus. Cela prouve tout le chemin parcouru par le peuple américain dans sa façon de considérer le peuple noir ! Et nous nous en réjouissons. D’ailleurs Mac Cain n’avait pas trop la patate  car il ne faisait que des gaffes. Et paf!
 
Bruno nous a lu quelques pensées de Pierre DAC : "A l’éternelle question : qui sommes-nous ? D’où venons-nous ? Où allons-nous ? Je réponds : je suis moi, j’viens d’chez moi, et j’y r’tourne !"
 
Aussi "Celui qui dans la vie, est parti de zéro pour n’arriver à rien dans l’existence n’a de merci à dire à personne".
 
Et comme on dit, jamais deux sans trois: "En hiver, on dit souvent " Fermez la porte, il fait froid dehors" et quand la porte est fermée, il fait toujours aussi froid dehors !"
 
Vous pouvez relire ou bien écouter certaines d’entre elles sur le site internet http://pierredac.free.fr/Pensees1.htm
 

<Le voici, notre ami Chalônnais

 Et pour Conclure "La véritable modestie consiste à ne jamais se prendre pour moins que ce qu’on estime qu’on croit qu’on vaut ". A bon entendeur salut ! Dirait Desproges.

 
                                              
Publicités

quand ?

novembre 2008
L M M J V S D
« Oct   Jan »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930